Publié par Laisser un commentaire

La crème au chocolat au velours de féveroles

Crème au chocolat au velours de féveroles

Une crème au chocolat végan, ultra rapide à faire, healthy et délicieuse? C’est possible
Le secret? L’utilisation du velours de féveroles en ingrédient principal.

Crème chocolat au velours de féveroles

Ingrédients :

  • 200 g de velours de féveroles
  • 50 g d’eau
  • 50 g de sucre en poudre
  • 60 g de chocolat noir
  • 10 g de cacao en poudre

Marche à suivre:

  • Mélanger dans une casserole le velours de féveroles, le sucre et l’eau
  • Porter à ébullition et maintenir l’ébullition sans cesser de remuer au fouet pendant 1 minute
  • Hors du feu, ajouter le chocolat et la poudre de cacao
  • Bien homogénéiser le tout au fouet
  • Mettre en verrines et garder au froid minimum 1H30

Variantes: vous pouvez remplacer l’eau par du café, ou une partie de l’eau par un alcool type cognac ou grand marnier…. Faites vous plaisir!

Crème vegan et légère

Publié par Laisser un commentaire

Cookies Féverola/noisette ou comment se faire plaisir sans culpabiliser

Cookies à la Féverola
Cookies gourmands et healthy à la fois

Vous connaissez la Féverola? Cette douceur sucrée proche de la crème de marron avec cependant des avantages nutritionnels énormes par rapport à cette dernière? 2 fois moins sucrée que de la crème de marron, la Féverola contient en plus des fibres qui permettent de baisser l’index glycémique des aliments et a également de forts pouvoirs texturant et liant. Un vrai petit bonheur pour pâtisser léger et végé!

Voici une recette de cookies, délicieux et obtenant la lettre C du Nutri-score.

Ca vous tente? La recette est par ici

Découvrez les valeurs nutritionnelles de ces délicieux cookies:

Valeurs nutritionnelles pour 100g
Valeur énergétique (kJ)1814
Valeur énergétique (kcal)432
Matières grasses (g)15
     dont acides gras saturés1,2
Glucides (g)61
     dont sucres (g)24
Fibres alimentaires (g)6,3
Protéines (g)9,4
Sel (g)0
Valeurs nutritionnelles toutes douces pour nos cookies à la Féverola

Publié par Laisser un commentaire

Petite fleur de Pâques à la Féverola et chocolat

Dessert de Pâques en forme de fleur

Une recette rapide qui fera de l’effet!

Qu’y a-t-il dans ce pot de fleur?? Pour le savoir, accédez à La recette en cliquant ici.

Alors vous vous lancez dans la réalisation?

N’hésitez pas à nous envoyer les photos de vos recettes! Merci et Joyeuses Pâques!

Publié par Laisser un commentaire

Duo de fondants au chocolat pour faire fondre votre Valentin(e)

Duo de fondants au chocolat, Tartimouss! rose et gingembre

Pour 2 fondants il vous faudra:

  • 100 g de Féverola
  • 40 de chocolat noir
  • 15 g d’huile végétale
  • 18 g de farine de blé T80
Commencez par faire fondre au micro-ondes (ou au bain marie sur le gaz) le chocolat et l'huile. Remuez pour homogénéiser.
Ajoutez la Féverola et la farine, mélangez et garnir 2 moules de votre choix types moules à muffin.
Enfournez à four préchauffé à 180° pour 15 à 18 mn.
Quand la cuisson est terminée, sortez les fondants du four et laissez-les refroidir 1h minimum

Pour la garniture il vous faudra:

  • 40 g environ de Tartimouss! chocolat noir à la rose
  • 40 g environ de Tartimouss! chocolat noir gingembre
  • Quelques petits cubes de poire
  • Des pralines roses, ou quelques fruits rouges (surgelés), ou sucre perlé et poudre de betterave… A vous de choisir
Une fois les fondants refroidis, démoulez-les délicatement et posez-les sur un plat (ne les retournez pas, le dessus reste la face du dessus). 
Garnir une poche munie d'une douille cannelée de Tartimouss! à la rose et faire un toping de la forme de votre choix sur l'un des 2 fondants
Recommencez l'opération avec le Tartimouss! gingembre sur l'autre fondant.
Décorez le dessus du fondant à a rose avec ce que vous aurez choisi (nous, sucre perlé saupoudré de poudre de betterave), puis décorez le dessus du fondant au gingembre avec les petits cubes de poire (fraîche, au sirop ou légèrement caramélisée dans un peu de beurre...)

Réservez et passez 10 s au micro-ondes avant de servir.

Publié par Laisser un commentaire

Franck, agriculteur à Doullens

Interview / Portrait

Franck Dehondt (à droite), agriculteur dans la Somme, à la ferme du Moulin.

Graine de choc : Bonjour Franck, voulez-vous vous présenter

Franck : Bonjour, je m’appelle Franck Dehondt, je suis agriculteur, à la ferme du Moulin à vent à Lucheux (80). Je fais de la culture et de l’élevage de vaches laitières.

Graine de choc : Quelles sont vos activités principales ?

Franck : Je suis éleveur, je gère la production de lait, cela demande beaucoup de temps et c’est une grande partie de mon activité. Je suis également cultivateur de céréales et de légumineuses.

Graine de choc : Quelles espèces cultivez-vous ? Combien d’hectares de féveroles avez-vous ?

Franck : Je produis des céréales, comme l’orge et le blé, et également des légumineuses, comme la féverole. Je cultive 4 hectares de féveroles pour vous.

Graine de choc : De quelle façon conduisez-vous vos cultures de féveroles ?

Franck : Je m’efforce de réduire au maximum le travail du sol afin de le préserver. Je pratique une agriculture de conservation, c’est-à-dire mettre en place des rotations culturales et utiliser des couverts végétaux. L’objectif de ce type d’agriculture est de redonner au sol le premier rôle dans la production végétale. Vous m’avez élaboré un cahier des charges de conduite biologique que j’applique lorsque je cultive les féveroles. J’ai de plus installé 14 ruches à côté des champs de féveroles. Elles sont en fleurs à cette période et j’en fais profiter aux abeilles.

Graine de choc : Que pensez-vous du projet qui nous unis ?

Franck : Je suis très impliqué dans ce projet, je vous soutiens et je vais suivre de près vos avancements. Je suis d’ailleurs reconnaissant de la revalorisation de ma rémunération que Graine de choc a fait. J’apprécie de plus la proximité que nous pouvons avoir, qui permet d’échanger et de travailler en toute confiance

Publié par Laisser un commentaire

Découvrez Édouard, producteur de féveroles pour Graine de Choc

Interview / Portrait

Édouard Chevallier, agriculteur dans la Somme à Esmery Hallon

Graine de choc : Bonjour Édouard, pouvez-vous vous présenter ?

Édouard : Bonjour, je m’appelle Édouard Chevallier et je suis agriculteur dans la Somme, à Esmery Hallon où je cultive différentes céréales et légumineuses.  Je suis également dirigeant de la Grange à Grains, petite entreprise qui propose des produits de la ferme, tels que les lentilles vertes picardes issues de notre production.

Graine de choc : Quelles espèces cultivez-vous ?

Édouard : J’ai une agriculture très diversifiée, puisque nous vendons directement les produits de la ferme. Cela nous permet de cultiver plusieurs types de céréales et légumineuses notamment des pois chiches et des haricots secs depuis cette année en plus des lentilles picardes que nous produisions déjà.

Graine de choc : Quelles surfaces de féveroles avez-vous ?

Édouard : Je cultive 2,5 hectares de féveroles. Je les intègre dans ma rotation culturale ce qui me permet d’assurer une bonne fertilité des sols.

Graine de choc : Comment cultivez-vous vos féveroles ?

Édouard : Mes cultures de féveroles sont conduites en agriculture biologique. En effet, mes parcelles consacrées à cette espèce sont certifiées Biologiques. La féverole est une culture mellifère, c’est-à-dire qu’elle produit de bonnes quantités de nectar et de pollen accessibles par les abeilles. Dans cette optique, j’intègre des ruches, grâce à une coopérative, juste à côté de mes champs de féveroles, au moment où elles sont en fleurs. Le but est de faire profiter aux abeilles du nectar des fleurs de féveroles, et permettre la pollinisation. Cela a un bon impact environnemental, ça favorise la biodiversité du milieu, et cela permet également de faire augmenter les rendements.

Graine de choc : Êtes-vous satisfait de travailler avec nous ?

Édouard : Oui, je suis content de travailler avec une entreprise engagée dans le développement de la filière de féveroles. Vous offrez un débouché rémunérateur à mes cultures, avec des prix 1.5 fois au-dessus du marché. La féverole ayant un rendement très variable, je suis assuré d’avoir une bonne rémunération même si ma production est faible.

Graine de choc : Que pensez-vous de notre projet ?

Édouard : C’est un beau projet, avec un bon avenir. Je vous soutien et vais suivre de près votre évolution.