Publié par Laisser un commentaire

Pâte à tartiner et Nutri-score A, C’est possible?

choc pâte à tartiner

Nous ne sommes ni menteurs ni magiciens,

nous vous expliquons comment c’est possible dans cet article.

Pour commencer, un peu de physiologie:


Lorsqu’ils sont consommés, les aliments sucrés provoquent chez l’être l’humain une augmentation de la glycémie (= taux de glucose dans le sang).

Le taux de glycémie est régulé par le pancréas qui secrète des hormones:

  • De l’insuline pour baisser la glycémie lorsque celle-ci est trop élevée
  • Du glucagon pour augmenter la glycémie lorsque celle-ci est trop basse

Ce fonctionnement est essentiel pour être en bonne santé. En effet, de graves conséquences peuvent avoir lieu si notre organisme contient trop ou pas assez de sucre.

Avez-vous déjà entendu parler de l’Index Glycémique?


L’indice glycémique définit la capacité d’un aliment à faire augmenter le taux de sucre dans le sang (glycémie). L’IG (index glycémique) sert donc à mesurer l’impact sur notre organisme des aliments contenant des sucres. Il se mesure sur une échelle de 0 à 100.

Index glycémique des aliments

Plus l’IG d’un aliment est élevé:


  • Plus haut et plus vite il fait grimper le taux de glycémie
  • Plus il provoque une sécrétion brutale d’insuline, ce qui facilite le stockage des graisses dans les cellules
  • Moins il procure une sensation de satiété
  • Plus vite il provoquera un « coup de barre » avec envie de grignoter à nouveau

Plus l’IG d’un aliment est bas:


  • Plus il permet de réguler les taux de glycémie
  • Plus il provoque une sensation de satiété qui perdure au long de la journée, évitant ainsi et les coups de barres et les petits creux

Et notre pâte à tartiner dans tout ça alors ?

Nos pâtes à tartiner aux noisettes, les stars, celles qui arborent la lettre A du Nutri-score sont composées à presque 50% de féveroles. Et la féverole, c’est…

Une légumineuse! Donc, si vous suivez bien, un aliment à IG bas. D’accord, vous allez me répondre: oui, mais il y a quand même 30% de sucres! C’est énoooooooooorme! Commençons d’abord par citer nos collègues qui incorporent 52 à 55% de sucres en moyenne dans leurs pâtes à tartiner… 55% c’est également le taux de sucre présent dans une confiture classique….

Cela ne vous suffit pas? Ok, il y a encore autre chose à comprendre…

Qu’est-ce qui fait diminuer l’index glycémique d’un aliment ?

Bien souvent, c’est la quantité de fibres présente dans un aliment qui fait baisser son IG. Riche en fibres = IG bas. C’est pourquoi les légumineuses ont un IG bas et les pâtes complètes (riches en fibres) ont un IG plus bas que les pâtes blanches (raffinées, dépourvues de fibres.) Les fibres sont des nutriments que l’organisme ne sait pas digérer. Lors de la digestion, elles vont descendre lentement dans l’intestin grêle, emportant avec elles les autres nutriments (glucides, protéines, lipides) ce qui va avoir pour effet de ralentir l’assimilation des sucres dans le sang. (On en revient à notre hausse de glycémie qui sera ici modérée et non rapide et brutale).

Ainsi le sucre blanc présent dans nos pâtes à tartiner dit « sucre rapide » car habituellement rapidement digéré est transformé en un gentil su-sucre qui prendra tout son temps pour être digéré sans brutaliser votre taux de glycémie! Merci les fibres!!

Pssst!! Vous voulez qu’on vous donne un scoop? Il n’y a pas que vous qui êtes fanas de nos pâtes à tartiner! Les fibres présentent dans ces dernières, une fois arrivées dans le colon vont faire le bonheur des bactéries de votre microbiote, qui vont s’en nourrir et s’en délecter, vous assurant ainsi un système immunitaire hors pair, prêt à tout pour vous protéger en cas d’attaque de virus par exemple! (toute allusion à une quelconque actualité n’est que le fruit de votre imagination)

Vous commencez à comprendre comment une pâte à tartiner

peut être vraiment bonne pour la santé?

Décortiquons nos pâtes à tartiner aux noisettes:


  • De la purée de féveroles (environ 50%) = une purée de légumineuses, riche en fibres et en protéines
  • Du sucre (30%), un sucre qui va s’entremêler à tous les autres nutriments contenus dans le produit et qui ne pourra être digéré rapidement. Inoffensif pour votre taux de glycémie, mais tellement bon pour réchauffer les coeurs…
  • De la pâte de noisette (environ 17%), les noisettes ont aussi un IG bas… et apportent des acides gras essentiels
  • de la poudre de cacao (2,4%), juste ce qu’il faut pour le goût, mais pas trop pour limiter les acides gras saturés
  • Un peu de poudre de lait (ou pas, en fonction de la recette), du jus de citron et une pincée de sel

Une pâte à tartiner riche en nutriments et complexe à digérer, contrairement aux aliments contenant une grande quantité de calories dites « vides ». C’est à dire des calories apportées uniquement par des nutriments simples et rapides à digérer (sucres et graisses).

Et voilà, comment nous avons réussi à obtenir la meilleur note!

logo Nutri-score, Santé Publique France

Nous espérons que cet article vous a plu. N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

Nous sommes sûrs que vous aurez envie d’en savoir plus sur le calcul du Nutri-score.

Cela tombe bien, nous vous préparons un article à ce sujet!