Frais de port offerts en point relais à partir de 35 €

On a révolutionné le crumble !

Plus sain, rempli de bons nutriments et toujours aussi craquant, voici le crumble de CHOC!

Crumble à la polenta de féverole. Découvrez deux versions revisitées du crumble classique, une version salée et une version sucrée. Ces crumble sont également sans gluten.


Version salée:

Ici on a voulu sublimer un gratin végétarien, composé de choux fleur, cubes de citrouille, lentilles et riz, le tout agrémenté de curry et coriandre. C’était déjà très bon et complet, mais la petite touche croquante sur le dessus a fait toute la différence.

Pour un plat de 10 cm par 20 cm on a utilisé:

  • 70 g de polenta de féverole complète nature
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (30 g)
  • 1 bonne pincée de sel
  • 15 ml d’eau
Crumble de légumes d’hiver au curry

Mise en oeuvre:

Versez l’huile dans un bol puis ajoutez la polenta et mélangez à la fourchette pour enrober les grains de matières grasse. Puis ajoutez l’eau en égrainant simultanément à la fourchette. Vous obtiendrez une préparation un peu collante, contrairement au crumble classique. C’est normal. Prélevez des toutes petites quantités que vous parsèmerez sur vos légumes préalablement cuits. Passer le plat au four 15 mn à 180° puis 5 à 8 mn sous le grill jusqu’à ce que le crumble soit bien doré.

Attention, il faut veiller à ce que le crumble soit suffisamment cuit. 15 mn de cuisson suivies de 5 mn sous le grill, c’est le minimum! Pour savoir si la polenta est suffisamment cuite? Goûter, si une amertume est présente ce n’est pas assez cuit. Vous pouvez faire le test de goûter un peu de farine ou semoule de légumineuse crue pour avoir le goût en tête! Vous verrez ce n’est vraiment pas bon !!!! D’ailleurs, avez-vous essayé de lécher le plat après la réalisation d’un gâteau au chocolat à la farine de féverole? Non? Ben essayez, vous verrez !!!!

Version sucrée:

Que diriez vous d’un crumble aux pommes à déguster au coin du feu? En plus tata et tonton viennent pour le goûter. Mince tonton est diabétique, faut y aller mollo avec les sucres simples. Et ben ça tombe bien, on a ce qu’il lui faut.

Réalisez votre crumble comme à votre habitude: épluchez les pommes, coupez les en cubes, répartissez les dans un plat allant au four. Dans notre recette nous avons ajouté un peu de vanille (en poudre), c’est sympa au niveau du goût, et cela permet de ne pas sucrer le dessert car les arômes dégagés apporteront de la rondeur en bouche.

Réalisez la pâte à crumble. Pour un plat de 8 parts il vous faudra

  • 150 g de polenta de féverole complète
  • 2 cuillères à coupe d’huile de colza (1 seule si vous utilisez de la crème de féverole, voir juste en, dessous)
  • Une pointe de vanille (facultatif)
  • Si vous ne pouvez pas vous en passer: 2 cuillères à soupe rase de sucre en poudre ou une grosse cuillère à soupe de miel ou de sirop d’érable ou encore mieux 2 cuillères à soupes rases de crème de féverole. C’est ce que l’on a fait dans notre recette. Dans ce cas il n’est pas nécessaire de mettre de la vanille dans la pâte à crumble.
  • 35 ml d’eau (30 ml d’eau si vous utilisez de la crème de féverole)

Versez l’huile dans un saladier puis y ajouter la polenta et mélanger à la fourchette jusqu’à obtention d’un “sable mouillé”. Ajouter la vanille et le sucre ou ingrédient sucrant (si vous en mettez). Mélanger et égrainer. Ajouter l’eau en mélangeant à la fourchette. Prélevez des petites “mottes” et répartissez les sur vos pommes (toujours crues pour l’instant). Enfournez à four préchauffé à 180° pour 40 mn environ et terminez par 5 à 8 mn sous le grill si besoin pour faire dorer le crumble. Laissez tiédir ou refroidir complètement et dégustez. Bon appétit!

Version sucrée:

Ce que vous apporte la polenta de féverole dans votre pâte à crumble:

  • Une quantité importante de fibres et de protéines. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article.
  • Un petit goût torréfié sympathique
  • Des antioxydants et des minéraux, ainsi que des vitamines
  • Une sensation de satiété rapide et durable

Publié par maire béatrice

Folle de féverole !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :