Frais de port offerts en point relais à partir de 35 €

Bûche de Noël à la crème de féverole

Légère et délicieuse, elle est parfaite pour terminer un repas de fêtes


Un dessert riche en fibres et modéré en sucres et matières grasses


La recette


Ingrédients pour 8 à 10 parts

Le fondant aux noix
  • 150 g de purée de féverole, soit 65 g de féveroles décortiquées sèches
  • 40 g de cerneaux de noix réduits en poudre
  • 15 g de farine de blé T80
  • 17 g d’huile de colza
  • 55 g de sucre en poudre
Le sablé à la crème de féveroles
  • 115 g de crème de féveroles
  • 80 g de farine de blé T80
  • 20 g d’huile de colza ou de tournesol
  • 25 g de poudre d’amande
La crème petit-suisse/crème de féverole
  • 4 fromages frais type petit suisse
  • 320 g de crème de féveroles
  • 2 cuillères à café d’agar agar (1 sachet en règle général)
  • 3 cuillère à soupe d’eau
Le glaçage au chocolat
  • 200 g de chocolat noir 70% de cacao
  • 70 ml d’huile de noisette ou de noix (que vous pouvez remplacer par une huile de tournesol)
Bûche de Noël à la crème de féveroles

Mise en oeuvre:

Commencer par réaliser le fondant aux noix
  • La veille, réhydrater les féveroles dans 2,5 fois leur volume d’eau
  • Le lendemain égoutter et cuire à feu doux les féveroles dans 80 g d’eau pour 100 g de féveroles hydratées, environ 25 à 30 mn. Vous pouvez aussi utiliser une purée réalisée précédemment et éventuellement congelée.
  • Quand les féveroles sont cuites (elles s’écrasent facilement entre le pouce et l’index), les placer dans le bol du mixer avec le sucre et mixer finement.
  • Ajouter le reste des ingrédients et mélanger à la feuille ou à la spatule.
  • Etaler votre pâte dans un moule à insert correspondant à votre moule à bûche (c’est l’idéal) ou sur une plaque recouverte de papier cuisson. Vous devez réaliser une bande de la longueur de votre moule à bûche et moins large, pour avoir un bel insert. Un moule à cake peut aussi faire l’affaire et vous recouperez ensuite le fondant à la bonne taille.
  • Enfourner à four préchauffé à 180° pour 40 mn.
  • Laisser refroidir
Réaliser ensuite le biscuit sablé
  • Dans un récipient mélanger tous les ingrédients.
  • Etaler la pâte obtenue au rouleau à pâtisserie sur une hauteur de 2 à 3 mm
  • Découper une bande à peine plus large et plus longue que votre moule à bûche (le biscuit va légèrement se rétrograder en cuisant.
  • Avec le reste de la pâte vous pouvez faire des étoiles à l’emporte pièce, qui serviront à décorer votre bûche.
  • Enfourner à four préchauffé à 160° pendant 20 mn (le biscuit doit être doré)
  • Laisser refroidir
Réaliser la crème petit suisse/crème de féveroles
  • Fouetter ensemble les petit suisse et 210 g de crème de féveroles.
  • Dans une petite casserole mettre 110 g de crème de féveroles, l’agar agar et 3 cuillères à soupe d’eau.
  • Bien mélanger puis mettre sur un feu très doux et porter à ébullition sans cesser de remuer. Maintenir l’ébullition 2 mn pour que l’agar agar puisse faire effet.
  • Ajouter ce mélange à la crème de petit suisse et féveroles et mélanger à la spatule.
Le dressage de la bûche
  • Foncer votre moule à bûche avec du film alimentaire pour faciliter le démoulage.
  • Remplir le moule aux 2 tiers avec la crème.
  • Enfoncer légèrement le fondant au noix en guise d’insert.
  • Recouvrir totalement avec le reste de crème.
  • Terminer avec le biscuit
  • Laisser prendre minimum 6 heures au réfrigérateur ou 3 h au congélateur.
dernière étape le glaçage
  • Fondre le chocolat noir au bain marie ou au micro ondes à puissance minimale
  • Mélanger et laisser refroidir le chocolat à 27-28° (il vous faut mélanger de temps en temps pour ne pas que le chocolat fige)
  • Réchauffer très doucement le chocolat pour remonter à 31-32° (attention une dizaine de secondes suffisent largement
  • Cette étape de tempérage n’est pas indispensable mais elle vous permettra d’avoir un glaçage bien brillant.
  • Ajouter l’huile, bien mélanger.
  • Sortir la bûche du frigo ou du congélateur, la placer sur une grille, puis la recouvrir de chocolat liquide et encore chaud.
  • Décorer à votre convenance et conserver la bûche au frigo avant de servir.
  • Cette recette peut être réalisée la veille en entier. Vous pouvez également réaliser le fondant et le biscuit la veille et terminer le lendemain.
Bûche de Noël petit suisse et crème de féveroles

Publié par Béatrice Graine de Choc

Folle de féverole !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :