Frais de port offerts à partir de 35 €

Féveroles façon risotto

La recette de pois cassés de Fabrice Mignot revisitée par Graine de choc!


Une autre façon de cuisiner les graines de féveroles. Recette inspirée des pois cassés façon risotto de Fabrice Mignot, que vous pouvez voir en vidéo ici


La recette

Attention, il faut penser à réhydrater les féveroles et faire votre bouillon d’herbes la veille! (vous pouvez aussi utiliser un bouillon de légume déjà prêt)


Ingrédients pour 2 personnes

  • 70 g de féveroles décortiquées sèches (commander ici)
  • 1 oignon
  • 550 ml de bouillon d’herbes (à réaliser vous même la veille)
  • Un peu d’huile d’olive
  • 40 g de beurre
  • éclats de noisettes
  • facultatif: 2 pains pita pour le dressage et du fromage blanc pour la sauce
  • Sel, poivre
Féveroles façon risotto

Mise en oeuvre:

  • La veille, réhydrater les graines de féveroles dans 2,5 fois le volume d’eau
  • réaliser le bouillon d’herbes:
  • faire bouillir 550 ml d’eau
  • Dans une bouteille en verre mettre 1/2 cuillère à café d’ail en poudre, 1/2 cuillère à café de thym séché, 1/2 cuillère à café d’origan, une feuille de laurier.
  • Verser l’eau bouillante dans la bouteille sur les herbes et laisser infuser toute la nuit.
  • Le lendemain, égoutter les féveroles.
  • Dans un faitout mettre un peu d’huile d’olive et y faire suer l’oignon émincé
  • Lorsque l’oignon est translucide ajouter les féveroles et les faire suer également quelques minutes (ajouter un peu d’huile si besoin)
  • Filtrer le bouillon d’herbes
  • Ajouter une partie du bouillon dans le faitout puis remuer.
  • Lorsque le bouillon a presque disparu, en rajouter et continuer ainsi jusqu’à épuisement du bouillon
  • Arrêter la cuisson lorsque les féveroles sont fondantes, mais encore entières (ne pas prolonger la cuisson jusqu’à l’obtention d’une purée)
  • Servir le risotto chaud, dans un pain pita ou un naan, ou tout simplement dans une assiette. Parsemer le risotto d’éclats de noisettes et de fleur de sel puis le couvrir avec un filet d’huile d’olive.

Publié par Béatrice Graine de Choc

Folle de féverole !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :